« Montauban » : il y a du Daho dans le retour en grâce de Rémi Parson

Article par Charles Crost   Après un album qui nous avait touché début 2015, le londonien Rémi Parson est de retour avec un nouvel EP, et le single  » Montauban « . L’an dernier, on avait suivi non sans passion la sortie de l’album de Rémi Parson. Daho de poche, mélodiste McGiver, son long format était… Poursuivre la lecture de « Montauban » : il y a du Daho dans le retour en grâce de Rémi Parson

On ‘Montauban,’ Remi Parson Ponders If We Can Ever Really Go Home Again

Vehlinggo Photo Credit: Rémi Parson/Objet Disque. Fresh off last year’s stunning Précipitations LP, French synthpop mastermind Rémi Parson has released the much darker, more complex Montauban EP. Précipitations, which ranked fifth on Vehlinggo’s Top 15 Albums of 2015, was a sanguine New Order-influenced record bathed in an intimate, lo-fi sound that was also complex and even… Poursuivre la lecture de On ‘Montauban,’ Remi Parson Ponders If We Can Ever Really Go Home Again

Interview – Rémi Parson.

Initialement publié sur Pop, Cultures & Cie :
Avant de parler de ton actualité, j’ai découvert récemment tes « œuvres de jeunesse ». Quel regard portes-tu sur cette époque, ces époques, ces différents et nombreux groupes ? Je porte sur elles un regard doux-amer. Je me dis parfois que j’aurais pu faire mieux. Pas tellement musicalement, mais en termes d’initiatives ;…

La vidéo de « Montauban » en exclu sur Shadazz

http://shadazz.fr/onair/remi-parson-montauban-premiere/ Article par Chris. Si Lino Ventura affirmait qu’« on ne devrait jamais quitter Montauban » dans un célèbre film de Georges Lautner, Rémi Parson, natif de la cité d’Ingres et accent du sud-ouest à couper à l’Opinel, a pour sa part fait le choix de prendre la tangente. Direction l’Angleterre, les rythmes robotiques de l’Hacienda et… Poursuivre la lecture de La vidéo de « Montauban » en exclu sur Shadazz

Précipitations est à présent disponible sur souterraine.biz

Comme “Précipitations” est sorti il y a six mois, mon premier instinct fut de ne pas trop me mouiller. Mais 6 mois c’est comme 25 ans de nos jours. J’ai donc entamé une profonde plongée en moi pour dénicher les anecdotes croustillantes, les polaroids mentaux à peine jaunis, avant de réaliser qu’en vérité, mon récit… Poursuivre la lecture de Précipitations est à présent disponible sur souterraine.biz